in

En Floride, une personne a été tuée par une amibe mangeuse de cerveau …

Un cas d’amibe mangeuse de cerveau a été confirmé aux Etats-Unis le 3 juillet dernier avec la mort d’une personne.

Ces micro-organismes vivent dans les eaux chaudes, lorsque les températures sont supérieures à 25 degrés. Ils se trouvent la plupart du temps dans les eaux douces comme les lacs ou les rivières. Si les amibes, ou Naegleria fowleri selon leur nom scientifique, sont particulièrement meurtrières, les cas d’infections sont très rares.

Ainsi, aux Etats-Unis, il y aurait eu seulement 30 cas dans la dernière décennie, pour un taux de décès qui s’élève à 97%. Selon The Atlantic, il s’agirait de l’un des «crimes les plus parfaits de la nature», car il est également très difficile pour les scientifiques d’étudier ces amibes de par leur faible présence.

Le Département de la Santé de Floride a conseillé aux habitants et touristes d’éviter tout contact entre les eaux chaudes et le nez, puisque les amibes passent par les voies nasales pour s’attaquer au cerveau. Un pince-nez peut donc s’avérer utile.

Source