En Israël des experts sanitaires appellent à l’annulation du passeport vert

Selon certains experts sanitaires, le passeport sanitaire serait même devenu « dangereux »

Alors que la validité légale du passeport vert en Israël expire à la fin du mois de janvier, son utilité est de plus en plus remise en question.

De nombreux experts sanitaires appellent à son annulation, affirmant qu’il est devenu obsolète étant donné que le fait d’avoir été déjà contaminé ne protège pas d’une infection contre le variant Omicron.

Selon eux, le passeport sanitaire serait même devenu « dangereux », en raison du fait que dans les endroits où il est requis, les gens se sentent en relative sécurité et négligent les gestes barrières.

Ces lieux seraient donc propices aux contaminations d’après les experts, qui recommandent d’exiger un test négatif en plus du passeport vert notamment à l’entrée des maisons de retraite.

Plus de 83.000 nouveaux cas ont été recensés en 24h et le taux de positivité dépasse les 23%, un nouveau record depuis le début de la pandémie. Selon les spécialistes, le pic de la vague actuelle d’Omicron est attendu d’ici la fin de semaine.

Plus de deux millions d’Israéliens ont été officiellement infectés par le coronavirus depuis son apparition mais selon les scientifiques, plus de trois millions l’auraient en réalité déjà contracté. Un nombre qui pourrait même atteindre les quatre millions, d’après les prévisions.

  1. « certains experts sanitaires »
    lesquels ???
    « d’autres experts sanitaires » ont-ils un avis différent ?

    en terme de références c’est un peu léger

Zemmour dénonce «l’impérialisme intelligent» des Etats-Unis et salue Poutine le «grand chef d’Etat»

Pour Eric Clapton, les personnes qui se font vacciner sont sous « hypnose de masse »