Erdogan menace de frapper les forces syriennes partout en Syrie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé, en cas de nouvelle attaque contre ses forces armées, de frapper les troupes syriennes partout en Syrie tout en adressant une critique à l’égard de la Russie, l’accusant de massacres.

«Je déclare que nous frapperons le régime partout», a déclaré le président turc lors d’un discours à Ankara en cas de nouvelle attaque contre les forces turques présentes dans la province d’Idleb. «Le régime et les forces russes […] qui les soutiennent attaquent sans arrêt les civils, commettent des massacres et versent le sang», a-t-il en outre ajouté.

La réponse du Kremlin ne s’est pas fait attendre. Selon la présidence russe, Ankara ne respecte pas les accords russo-turcs pour un cessez-le-feu en Syrie et ne fait rien pour neutraliser les terroristes dans la région rebelle d’Idleb, a accusé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Evoquant les accords de Sotchi conclus en octobre dernier, il a expliqué que la Turquie avait l’obligation de neutraliser les groupes terroristes mais que «tous ces groupes bombardent les troupes syriennes et mènent des actions agressives contre les installations militaires russes».

l’UE met en garde contre un affrontement entre forces turques et russes

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a mis en garde contre un affrontement entre forces turques et russes en Syrie et a pressé les Européens de se doter de moyens pour peser sur le règlement du conflit.

«Nous assistons à des affrontements entre le régime syrien et les forces turques, sans compter le risque de voir les militaires turcs et russes s’affronter», a-t-il souligné lors d’un discours prononcé le 11 février au Parlement européen dont le texte a été publié le lendemain par ses services.

«Ces tensions pourraient à leur tour déclencher un conflit régional plus large», a-t-il averti. «Le cessez-le-feu convenu entre Ankara et Moscou doit être appliqué», a-t-il plaidé.

Source : RT

Comments

0 comments