in

Est-ce que la grippe saisonnière est plus dangereuse que le coronavirus ?

Certains rappellent que la grippe saisonnière est plus mortelle que l’épidémie du Covid-19 pour faire baisser l’inquiétude qui monte aux quatre coins de la planète. Mais cet argument est-il vraiment confirmé ?

C’est en effet le cas si l’on compare le nombre de morts de la grippe saisonnière dans l’Hexagone (55 morts depuis novembre selon le dernier rapport hebdomadaire de Santé Publique France), avec celui des décès liés au Covid-19.

Chaque année, la grippe saisonnière touche entre 2 millions et 6 millions de personnes en France et fait 10.000 morts en moyenne. Quant au coronavirus, il a tué à ce jour plus de 3.000 personnes dans le monde, dont deux sur le territoire français. Au niveau mondial, la grippe saisonnière est responsable de 290.000 à 650.000 décès par an selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Lire aussi : Quels sont les pays les mieux et les moins bien préparés à une épidémie ?

Le taux de mortalité du coronavirus est supérieur à celui de la grippe

Mais pour savoir si la grippe saisonnière est plus virulente que le coronavirus, il faut s’intéresser au taux de mortalité, la proportion de décès liés à une maladie par rapport au nombre total de cas atteints par la maladie.

Le taux de létalité du coronavirus est compris entre 2,5 et 3%, soit près de trente fois plus élevé que celui de la grippe saisonnière, qui s’élève à 0,1%.

D’autre part, l’indice de contagiosité (le nombre de personnes contaminées par un malade) du coronavirus est compris entre 1,5 et 3,5, soit deux fois supérieur à celui de la grippe saisonnière (1), selon plusieurs études publiées en février (Centre chinois de prévention et de contrôle des maladies, CSSE, The Lancet, New England Journal of Medecine, Santé publique Canada, Anses).

Des profils différents !

Autre indicateur à prendre en compte, le profil des personnes touchées par les deux maladies. En effet, les enfants sont très peu touchés par le nouveau coronavirus, les moins de 10 ans représentant moins de 1% des patients, selon une étude récente du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (CCDC). En revanche, la grippe saisonnière touche nettement plus les enfants, mais avec un très faible taux de mortalité.

Et d’autre part, les adultes de moins de 60 ans ont un risque élevé de contracter une forme sévère du coronavirus, alors qu’en 2018-2019, 64 % des morts de la grippe saisonnière avaient plus de 65 ans, précise Santé publique France. A noter que pour l’heure, il est difficile de comparer précisément les deux maladies et d’apporter une réponse définitive. Et pour cause. On ignore de quelle manière va évoluer l’épidémie à l’échelle nationale et mondiale.