in

États-Unis : des émeutes éclatent à Minneapolis après la mort de George Floyd

Une terrible bavure policière fait actuellement la Une aux États Unis. Le journal télévisé de NBC, très regardé dans le pays, n’a pas ouvert ce mercredi 27 mai sur le barre des 100.000 morts de la Covid-19 qui venait d’être franchie quelques minutes plus tôt mais sur la mort d’un homme noir, filmée par vidéo dans la soirée de lundi, à Minneapolis. George Floyd venait d’être interpellé par quatre policiers pour une histoire de fraude alors qu’il venait de payer dans une épicerie avec un faux billet de 20 dollars.

La police décide alors de l’interpeller, il est menotté puis plaqué au sol. Pendant une dizaine de minutes, un policier le maintient au sol le genou sur son cou.

Pourtant, George Floyd va leur répéter une douzaine de fois qu’il ne peut pas respirer. Ce citoyen américain les supplie de le laisser respirer : « S’il vous plait, je ne peux pas respirer. Je vais mourir. Ils vont me tuer » l’entend-on dire dans la vidéo. Quelques minutes plus tard, il décède par étouffement.

Cette mort a déclenché des émeutes dans les rues de la ville lors des deux nuits qui ont suivi. Des gaz lacrymogènes, des voitures de police attaquées, des barricades, des magasins incendiés et un commissariat pris pour cible : Minneapolis est le théâtre de scènes de violence.