in

Etudiant immolé à Lyon : il a accusé «Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de l’avoir tué»

Le jeune homme qui s’est immolé par le feu à Lyon, s’infligeant ainsi de graves blessures, avait adressé une lettre à ses proches où il évoquait ce qui le poussait à passer à l’acte. Notamment des difficultés financières et les incertitudes créées par des personnalités politiques, tel Emmanuel Macron, ainsi que par l’Union européenne.

Dans une lettre écrite avant de descendre dans les rues de Lyon pour s’y immoler, l’étudiant qui est actuellement «entre la vie et la mort» a parlé des difficultés qui l’ont mené à ce qu’il «commette l’irréparable».

«J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de m’avoir tué, en créant des incertitudes sur l’avenir de tous-tes, j’accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d’avoir créé des peurs plus que secondaires», a-t-il fustigé.

La précarité détruit nos vies.Depuis hier après-midi, un de nos camarades et ami de Lyon est entre la vie et à la…

Publiée par Solidaires étudiant·e·s sur Vendredi 8 novembre 2019

Le jeune homme a expliqué d’ailleurs son choix de lieu d’immolation: «Je vise un lieu politique, le ministère de l’Enseignement supérieur et la recherche et par extension, le gouvernement».

Constatant dans sa lettre, publiée par le syndicat Solidaires Étudiants Lyon, que le montant de sa bourse était insuffisant pour vivre, il s’est interrogé si l’on devait «continuer à survivre» comme on le faisait à présent. L’étudiant a soulevé aussi les problèmes du chômage, d’une «retraite décente» avant de lancer un appel:

«Luttons contre la montée du fascisme, qui ne fait que nous diviser, et du libéralisme, qui créé des inégalités. […] Mon dernier souhait, c’est aussi que mes camarades continuent de lutter pour en finir définitivement avec tout ça.»

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

[VIDEO] Un poisson à visage «humain» repéré en Chine !

Cyril Hanouna soutien à Booba contre Zineb El Rhazoui : »Moi aussi je viens des banlieues et il faut lui expliquer que c’est grave ce qu’elle a dit »