in

Explosions à Beyrouth: le président Aoun n’exclut pas la possibilité d’«une bombe ou d’une roquette»

Cité par l’agence Reuters, le chef d’Etat libanais a rappelé que la cause exacte des deux explosions meurtrières survenues dans le port de Beyrouth le 4 août n’était pas encore déterminée. Il n’exclut pas l’éventualité d’une «ingérence extérieure».

Le bilan de la double-explosion meurtrière du port de Beyrouth est revu à la hausse : 154 morts et plus de 5.000 blessés dont 120 dans un état grave. Plus de 8.000 bâtiments ont été endommagés ou détruits.

Détails à suivre…