Face à la réaction des Allemands en colère, Angela Merkel annule le confinement et demande « pardon »


Après avoir annoncé le durcissement des règles sanitaires à Pâques, une décision critiquée de toutes parts, la chancelière allemande, Angela Merkel, a reconnu, ce mercredi, une « erreur » personnelle et demandé « pardon » d’avoir tenté d’imposer ces fermetures aux commerces et offices religieux.

“Une erreur doit être appelée une erreur et, plus important encore, elle doit être corrigée et si possible à temps”, a déclaré la chancelière lors d’une allocution, à l’issue d’une réunion d’urgence avec les dirigeants des Etats-régions allemands.

“Je sais que cette proposition a provoqué une incertitude supplémentaire, je le regrette profondément et pour cela je demande pardon à tous les citoyens”, a-t-elle ajouté.

Cette idée d’un verrouillage pour cinq jours à Pâques avait été pensée avec “les meilleures intentions”, selon elle, dans le but de “ralentir et inverser la troisième vague de la pandémie”, mais elle “n’était pas réalisable dans un court laps de temps”.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Témoignage accablant du Dr. Maudrux : « Ils font tout pour qu’on ne parle pas des traitements ! »

Bernard Kron : »Il n’y a pas de saturation en réanimation, le chiffre de 110% est faux ! »