Fauci Mails

Fuite ENORME +2000 pages d’emails du Dr Fauci, immunologue américain, mais surtout conseiller principal de Donald Trump puis de Joe Biden, au sujet de la crise du covid-19.

Cela fait plus d’un an que l’OMS a déclaré que le coronavirus était une pandémie. Ce n’est un secret pour personne que la maladie et la réponse pour la combattre ont bouleversé notre monde.

Le couvre feu, les confinements et les directives semblent changer chaque fois que le Dr Fauci ouvrait la bouche. Toutes ces règles sans précédent ont été mises en place, nous a-t-on dit, pour ralentir la propagation d’une maladie qui est aujourd’hui liée à la mort de plus de 3,7 millions de personnes dans le monde.

On aurait pu penser que les chercheurs se seraient concentrés sur les solutions prophylactiques et thérapeutiques de cette maladie, d’autant plus que cette maladie est un fatale pour les personnes âgées, les obèses et les personnes souffrant de maladies préexistantes. Les médecins spécialistes du coronavirus ont obligé les enfants à éviter l’école, à porter un masque et à se faire vacciner. On pourrait penser qu’après tout ce temps, il y aurait un consensus dans les hôpitaux, dans les maisons de retraite et dans les autres centres de traitement sur la façon de traiter un patient ou un résident Covid positif. Ce n’est pas le cas.

Il n’existe toujours pas de plan de traitement convenu pour les patients âgés qui attrapent le coronavirus afin de les aider à se rétablir.

Le CDC et le Dr Fauci ont ignoré les plans de traitement des patients atteints de coronavirus, à moins que la personne ne soit en grande détresse.

Le cardiologue et professeur Peter McCullough a témoigné au Texas plus tôt cette année. Le Dr McCullough affirme que 85 % des patients atteints du virus qui reçoivent un plan de traitement multi-médicaments se remettent de la maladie avec une immunité complète. Le Dr McCullough a ajouté : “La pandémie aurait pu être terminée à l’heure actuelle, dit-il, si les personnes testées positives au COVID avaient été immédiatement traitées avant d’être suffisamment malades pour être hospitalisées. Il affirme également que des milliers de personnes auraient pu, et pourraient encore, être sauvées si le protocole de traitement que lui et d’autres médecins utilisent n’était pas supprimé.”

Le Dr Fauci, le CDC et l’OMS ont supprimé ce plan de traitement efficace.

Et des centaines de milliers d’innocents sont morts.

Et maintenant cette affaire de Fauci Mails vient de tomber…

Le site c19hcq.com suit toutes les études internationales sur l’hydroxychloroquine et ses effets sur le coronavirus.

Il y a maintenant une nouvelle étude et les résultats sont choquants !
– HCQ pour le COVID-19 : méta-analyse en temps réel de 245 études

HCQ (l’hydroxychloroquine )n’est pas efficace lorsqu’il est utilisé très tard avec des doses élevées sur une longue période, l’efficacité se produit avec une utilisation plus précoce et un meilleur dosage. Un traitement précoce montre systématiquement des effets positifs.

Les chiffres sont stupéfiants !

Le Dr Fauci et le CDC ont interdit L’hydroxychloroquine comme traitement du coronavirus, ils ont menti.

Larry Johnson,  a abordé ce sujet mercredi soir et a repris des extraits des rapports de Headline USA sur les e-mails du Dr Fauci concernant l’hydroxychloroquine.

Les e-mails ont également montré que le Dr Fauci était plus au courant qu’il ne le laissait paraître de certaines des solutions de traitement proposées par l’administration Trump.

Il a notoirement contesté les propos du président de l’époque, Donald Trump, lors d’une conférence de presse sur les avantages de l’utilisation de l’hydroxychloroquine.

Bien que Fauci ait semblé dérouté et ait insisté sur le fait que les affirmations “anecdotiques” n’avaient pas encore été étudiées de manière concluante, un mois plus tôt, il avait été mis au courant d’un courriel adressé à Pence le 29 février, dans lequel deux médecins de l’Oklahoma discutaient en détail de leurs recherches sur le sujet.

M. Fauci a également répondu à une demande de renseignements du 24 février indiquant que la Chine avait fait état de ses études cliniques sur le médicament.

“Le pharmacologue du Maryland Philip Gatti a écrit : “Existe-t-il des indications ou des données permettant d’étayer l’affirmation de la Chine (publication jointe) selon laquelle la chloroquine/hydroxychloroquine peut réduire les infections et les maladies pulmonaires liées au COVID-19 ?

La réponse passive de Fauci a fait écho à ce qu’il allait exprimer plus tard sur la scène nationale.

“Il n’y a pas de données dans ce bref rapport et je n’ai donc aucun moyen d’évaluer leur affirmation”, a-t-il écrit avec dédain.

“Il y a beaucoup d’affirmations de ce type qui circulent”, a-t-il poursuivi. “J’aimerais bien voir leurs données”.

Puis, en mai, le Dr Fauci a déclaré à CNN que l’hydroxychloroquine était “dangereuse” et inefficace.

Le Dr Fauci a déclaré à CNN que l’hydroxychloroquine était en fait dangereuse lorsqu’elle était utilisée comme prophylaxie contre le coronavirus. L’hydroxychloroquine a été utilisée en toute sécurité pendant 65 ans chez des millions de patients.

Cette déclaration a fait la une de tous les médias et c’était un mensonge complet.

Après les déclarations de Fauci sur l’hydroxychloroquine, les géants de la technologie ont commencé à censurer toute mention du médicament. Les médias se sont moqués du président Trump et de toute personne suggérant que le médicament était sûr et efficace. Les médecins traitant des patients atteints de coronavirus ont été suspendus de leurs comptes de médias sociaux.

Et des centaines de milliers de personnes sont mortes.

Tout cela était basé sur un mensonge perpétré par le Dr Anthony Fauci.