Florian Philippot : « Il est temps de mettre le holà à cette folie »


L’interdiction des rassemblements de plus de six personnes en extérieur provoque les réactions hostiles d’observateurs qui dénoncent une mesure liberticide. C’est notamment le cas du président des Patriotes, Florian Philippot.

Une mesure «bête et méchante»

Pour Florian Philippot, un tel contexte rend d’autant plus « incompréhensible » la décision des autorités d’interdire les rassemblements à plus de six en extérieur. Selon l’ex-numéro 2 du FN, « il est temps de mettre le holà à cette folie en sortant immédiatement et intégralement de la logique de restriction ». Il craint que dans le cas contraire, « cela soit sans fin ».

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets une application «stricte» de cette règle — « pas plus de six personnes en extérieur, dans les parcs… » — dans les seize départements particulièrement touchés par la pandémie.

Florian Philippot évoque quant à lui un problème supplémentaire avec cette mesure « bête et méchante » : « C’est contreproductif. Que vont faire les gens qui souhaitaient se réunir à plus de six ? Eh bien ils vont le faire chez eux. Soyons, nous aussi, bêtes et méchants : si un groupe de dix personnes voit la police passer, qu’il se coupe en deux fois cinq pendant quelques minutes avant de se regrouper. »

Une opposition «totalement couchée et soumise»

​Le président des Patriotes s’en prend à une opposition qu’il estime « totalement couchée et soumise » et prédit des mesures « de plus en plus dingues » de la part des autorités. Il appelle donc le peuple français « à se réveiller ». L’homme politique se réjouit des récents rassemblements de Français en colère qui ont manifesté leur désapprobation des restrictions sanitaires comme à Annecy ou en Ardèche.

Via : lemediaen442


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le vaccin Spoutnik V est un outil de « propagande » russe, selon Jean-Yves Le Drian

Vaccins anti-Covid: Macron évoque «une guerre mondiale d’un nouveau genre», et tacle Moscou et Pékin