Floride : Le décès d’un médecin après avoir reçu le vaccin COVID-19 fait l’objet d’une enquête

Un médecin de Floride est mort plusieurs semaines après avoir reçu un vaccin COVID-19, bien qu’on ne sache pas encore si son décès de lundi est lié à l’injection qu’il a reçue le 18 décembre.

Le Dr Gregory Michael, 56 ans, un gynécologue-obstétricien du centre médical Mount Sinai à Miami Beach, est mort après avoir subi une attaque hémorragique apparemment due à une thrombocytopénie.

Les médecins légistes de Miami enquêtent sur sa mort, a déclaré le ministère de la santé de Floride dans un communiqué.

« Le CDC et la FDA sont chargés d’examiner les données de sécurité du vaccin COVID-19 et de présenter ces informations pour les recommandations fédérales sur l’administration du vaccin », a déclaré le directeur de la communication Jason Mahon. « L’État continuera à fournir toutes les informations disponibles au CDC alors qu’il dirige cette enquête. »

Dans un post sur Facebook, la femme de Michael, Heidi Neckelmann, a déclaré qu’il avait demandé des soins d’urgence trois jours après l’injection parce qu’il avait des points sur la peau qui indiquaient une hémorragie interne.

La maladie qui, selon elle, a conduit à son accident vasculaire cérébral, appelée thrombocytopénie, résulte d’un nombre de plaquettes inférieur à la normale, qui aident le sang à coaguler.

Dans des cas extrêmement rares, le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole a été associé à une thrombocytopénie chez les jeunes enfants, selon une étude de 2003. Cette maladie peut également être causée par le cancer, l’anémie, la consommation excessive d’alcool, des virus, certaines maladies génétiques, des produits chimiques toxiques et des médicaments tels que les diurétiques et le chloramphénicol, un antibiotique rarement utilisé.

Pfizer, qui, avec son partenaire BioNTech, a fabriqué le vaccin que l’homme a reçu, a déclaré dans un communiqué qu’il était au courant du décès.

« Nous enquêtons activement sur cette affaire, mais nous ne pensons pas pour l’instant qu’il y ait un lien direct avec le vaccin », indique la déclaration.

Dans un post Facebook, La femme du défunt a décrit Michael comme « l’amour de sa vie » et a attribué sa mort au vaccin.

« C’était un homme de 56 ans en très bonne santé, aimé par tous les membres de la communauté, qui a donné naissance à des centaines de bébés en bonne santé et a travaillé sans relâche pendant la pandémie », a-t-elle déclaré dans le post.

The love of my life, my husband Gregory Michael MD
an Obstetrician that had his office in Mount Sinai Medical Center in…

Publiée par Heidi Neckelmann sur Mardi 5 janvier 2021

Source : usatoday / Traduction : Les Moutons Rebelles

Données personnelles : attention aux nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp !

Vaccin Pfizer : Le docteur Louis Fouché démolis deux politiciens avec des arguments imparables