in

Franky Zapata promet une «voiture volante» pour la fin de l’année

Franky Zapata

Le créateur et le pilote du «FlyBoard» veut offrir le «rêve fou de voler» au grand public à travers une voiture volante.

Un prototype de voiture volante déjà « fonctionnel »

S’il avait présenté sa machine volante lors du défilé du 14-Juillet, et que sa traversée provoquera sans doute encore plus d’intérêt à son sujet, Franky Zapata pense que le Flyboard n’aura « jamais » d’application « dans la vie réelle ou dans l’armée ».

En revanche, il croit très fort à son projet de voiture volante, dont il pense qu’elle pourrait « donner à tout le monde la capacité de voler comme je le fais, décoller où on veut ».

Le Flyboard Air, ce n’est pas un produit accessible, mais la voiture volante ça sera accessible de 7 à 77 ans, en toute sécurité.

Franky Zapata

La voiture volante imaginée par Jean-Claude Mézières dans la BD « Valérian et Laureline – Les cercles du pouvoir » paru en 1994, qui a servi d’exemple à Luc Besson dans le Cinquième Élément, et donc à Franky Zapata, se rapproche donc de plus en plus. Reste à savoir si la petite entreprise de Rove (Bouches-du-Rhône) sera la première a y parvenir.

En effet des dizaines de projets de voiture volante existent déjà comme le Vahana d’Airbus, o u le projet slovaque Aeromobil . « Les modèles proposés actuellement, électriques, avec hélices, manquent de puissance et d’autonomie. Des performances que mon modèle dépassera largement » précisait cependant Franky Zapata, il y a dix jours.

Reste à obtenir l’autorisation de vol de la DGAC pour tester un premier prototype complètement assemblé.

Lire aussi :

ENVIÉE PAR LE MONDE ENTIER, CETTE INVENTION FRANÇAISE EST INTERDITE… EN FRANCE !

Morgan Freeman

Morgan Freeman transforme son ranch de 50 hectares en refuge pour sauver les abeilles

Paris condamne des arrestations à Moscou … et provoque une tempête de rires