Fumette à France2 : La chaîne s’excuse après avoir confondu un missile avec une cheminée

France 2 a présente ses excuses pour cette « fâcheuse erreur », intervenue dans un sujet du JT sur les frappes contre la centrale nucléaire de Zaporijie

France 2 a-t-elle « menti » sur la guerre en Ukraine dans un JT du 20 heures ? Sur les réseaux sociaux, un sujet diffusé le 10 août a largement été repris et critiqué ces derniers jours. Dans ce point sur les frappes contre la centrale nucléaire de Zaporijie, la journaliste commente : « Ce missile planté dans le toit qui n’a pas explosé est tombé à seulement quelques mètres d’un réacteur nucléaire, ici, dans ce bâtiment rouge ».

Mais ce commentaire a fait réagir : « C’est une cheminée », pointe un internaute le 21 août dans une vidéo virale sur sa page Facebook Juste Milieu. « France 2 ment en direct », s’indigne-t-il, tandis qu’est dénoncée « une jolie fake news ». Le 21 août, le compte Twitter Le Libre Penseur accusait TF1, dans un post viral, de « récidiver » avec « les mêmes images fausses fournies par l’Otan ». Une vidéo sur YouTube, issue d’une chaîne de Gilets Jaunes, rapporte aussi que France 2 « veut faire croire qu’un missile russe s’est planté près d’une centrale ».

FAKE OFF

Il ne s’agit pas d’une fake news, mais d’une « fâcheuse erreur », a expliqué France 2, dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux lundi 22 août. Le sujet a été réalisé à partir d’images issues de l’APTN, l’agence américaine pour la télévision d’Associated Press, à laquelle France Télévisions est abonné.

La chaîne publique explique sur Twitter que, par erreur, une de ces images a été « mal interprétée ». « Elle montre une cheminée endommagée, et non un missile, comme dit dans le commentaire », reconnaît-elle. France 2 présente ses excuses aux téléspectateurs.

Des images tournées par le ministère russe de la défense

Début août, Kiev et Moscou se sont accusées mutuellement de bombardements sur le site de la centrale nucléaire, contrôlé par l’armée russe. Les images utilisées ont été tournées d’abord par le ministère russe de la défense, et diffusée notamment par Zvezda, la chaîne de télévision des forces armées de la Fédération de Russie. Plusieurs sujets sur tvzvezda.ru montrent la même cheminée endommagée (comme ici à partir de 59 secondes dans cet extrait mis en ligne le 7 août 2022), le média russe accusant l’Ukraine d’être responsable des tirs. L’Otan n’est donc pas l’auteur de cette vidéo.

20 Minutes, nous avons également utilisé ces images, datées du 7 août et fournies par le ministère de la défense russe à l’agence de presse Reuters, auprès de laquelle nous avons un abonnement. Elles ont été utilisées dans une vidéo publiée le 8 août. Aux Etats-Unis ou en Europe, d’autres médias ont diffusé ces extraits pour évoquer les dommages subis par la centrale nucléaire, comme CNNTV5Monde ou TF1.

Mais la chaîne privée française n’a pas confondu cheminée et missile, contrairement à ce qui a pu être affirmé sur Twitter. Dans le journal de 13 Heures du 20 août, un journaliste explique en commentaire que « depuis cinq mois, le site de la centrale nucléaire de Zaporojie est la cible de tirs incessants » alors que sont montrées les images de la cheminée endommagée. Il n’est pas dit que la cheminée est un missile planté dans le sol.

Source 

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

« C’est la fin de l’abondance » : il faut enfermer Macron, mais pas à l’Élysée

La Pologne entre en guerre contre la Russie