Gérard Kierzek : « Le pass vaccinal est maintenu pour être levé juste avant les élections »

Le médecin urgentiste Gérard Kierzek estime que le pass vaccinal n’est plus qu’un outil « politique ».

« Sur le plan médical, ça n’a aucun sens ». Le médecin urgentiste Gérald Kierzek, classé dans le camp des soignants « rassuristes », n’est toujours pas convaincu de l’utilité du maintien d’un pass vaccinal pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 en France.

« Le pass sanitaire en juillet avait été efficace pour aller chercher les gens et les contraindre à se tourner vers la vaccination. Mais le pass vaccinal est complètement décalé car l’épidémie était finie avec Omicron qui était bénin. C’était trop tard. Là, il est maintenu à mon avis pour être levé juste avant les élections pour que le président ne se dédie pas et dise: ‘Regardez comme ça a bien fonctionné’. »