Guerre en Ukraine : Artem Dzyuba dénonce les sanctions contre la Russie, « deux poids, deux mesures »

Artem Dzyuba sort de son silence. Le capitaine de la sélection russe, éliminée de la Coupe du monde de football en raison de l’invasion en Ukraine, a dénoncé mercredi ce qu’il décrit comme un « deux poids, deux mesures » de la part des instances sportives, qui boycottent massivement la Russie.

« Je suis contre le deux poids deux mesures. Pourquoi les uns ont tous les droits alors que nous on nous accuse de tous les maux. Pourquoi tout le monde crie toujours que le sport et la politique ne doivent pas être confondus mais, à la première occasion, quand il s’agit de la Russie, on oublie complètement ce principe ? », demande le joueur du Zenit Saint-Pétersbourg dans un message sur Instagram.

Après l’attaque de l’Ukraine par l’armée russe, de nombreuses fédérations internationales ont décidé de bannir les sportifs russes de leurs compétitions. C’est le cas de la Fifa qui a exclu la Russie des barrages de qualification au Mondial 2022.

« Je suis contre la discrimination en fonction de la nationalité. Je n’ai pas honte d’être russe. Je suis fier d’être russe. Et je ne comprends pas pourquoi les sportifs doivent maintenant souffrir », écrit-il, regrettant « la méchanceté, la saleté et la bile qui sont actuellement déversées sur l’ensemble des Russes » et soulignant que « la guerre c’est horrible ».

Les propos du capitaine russe apparaissent aussi comme une réponse au footballeur ukrainien de West Ham Andriy Yarmolenko qui a fustigé mardi soir sur le même réseau le silence des joueurs russes en leur posant la question suivante : « Pourquoi êtes-vous assis comme des conn… et ne dites rien ? »

Guerre en Ukraine : « Il est possible que le pire soit devant nous », prévient Jean-Yves Le Drian

Macron pense que «le pire est à venir» après son échange avec le président Russe