Hausse des prix: ça va s’aggraver en novembre, prédit Michel-Edouard Leclerc

Un constat alarmiste. «Une sacrée hausse de prix sur les articles alimentaires et non-alimentaires, dans toutes les enseignes, est à craindre dès novembre», a déclaré Michel-Edouard Leclerc, président des centres E.Leclerc, dans La Matinale de CNEWS.

Les pâtes, les huiles, le café ou encore le cacao. De l’avis de Michel-Edouard Leclerc, président des centres E.Leclerc, la hausse des prix va continuer de s’accentuer durant le mois de novembre.

« J’anticipe une inflation beaucoup plus forte que ce qui est annoncé par l’INSEE ou ce que les prévisionnistes annoncent. On est à 2,6 % en France disent-ils mais regardez, on est à 5,5 en Espagne, on est à 5,4 en Allemagne, on est à 5 % aux États-Unis, j’anticipe qu’il va y avoir une sacrée hausse de prix dès ce mois-ci dans tous les magasins de toutes les enseignes », a-t-il expliqué.