in

Hillary Clinton a offert un poste « très puissant »au neveu de Ghislaine Maxwell

Hillary Clinton a « offert » un poste prestigieux au Département d’État au neveu de Ghislaine Maxwell selon le magazine OK ! et dont l’emploi a été confirmé par le Daily Beast.

Alexander Djerassi, le neveu de Maxwell, est passé de la campagne présidentielle d’Hillary Clinton en 2008 à un « poste très puissant et prestigieux » au sein du département d’État, sous la direction de Clinton, en charge du Bureau des affaires du Proche-Orient.

« La secrétaire d’État Clinton a donné à Alex un poste dans l’un des domaines les plus sensibles de l’état américain « , a déclaré une source anonyme à OK ! « Le fait qu’Alex Djerassi, tout juste sorti de l’université, ait été nommé responsable du Bureau des affaires du Proche-Orient du Département d’Etat, était une décision intéressante ».

« Il a travaillé directement sur le Printemps arabe, et Hillary a envoyé Alex comme représentant américain auprès des groupes rebelles expatriés Friends of Libya et Friends of the Syrian People », a poursuivi la source, ajoutant que Djerassi a bénéficié d’un « traitement spécial ».

Un porte-parole du Département d’Etat a confirmé l’emploi de Djerassi au sein du Daily Beast, sans toutefois pouvoir se prononcer sur la question de savoir si ce poste était en fait « offert » par Clinton.

Un an avant la nomination de M. Djerassi, l’ex-petit ami de sa tante, Epstein, a plaidé coupable à une accusation de l’État (l’une des deux) de pédophilie sur une fille de moins de 18 ans et a été condamné à 18 mois de prison.

Epstein a purgé près de 13 mois avant d’être libéré pour une année de probation en résidence surveillée jusqu’en août 2010.

De plus, pendant son mandat au Département d’État, Maxwell a assisté au mariage de Chelsea Clinton avec Marc Mezvinsky en juillet 2010. -OK ! Magazine

Selon le profil LinkedIn de Djerassi, « Il a travaillé sur des questions relatives à la démocratisation et à la société civile dans le monde arabe, aux soulèvements arabes et à la paix israélo-palestinienne. Djerassi a été représentant des États-Unis aux conférences des Amis de la Libye, des Amis du peuple syrien, au Forum de coordination stratégique États-Unis-CCG et à plusieurs assemblées générales des Nations unies ».

Djerassi a travaillé auparavant au Carnegie Endowment for International Peace, se concentrant sur la Tunisie et la politique étrangère américaine envers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Mentions fréquentes sur WikiLeaks

Le nom de Derjassi apparaît dans une « collection d’e-mails de Clinton » publiée par WikiLeaks – le secrétaire d’État adjoint Jeffrey Feltman faisant référence à son « assistant spécial, Alex Djerassi » en novembre 2011 et janvier 2012.

Pour rappel, sur un cliché qui a fuité dans les colonnes du Daily Mail, on voit un Bill Clinton souriant se faire masser par l’une des victimes présumées de feu le milliardaire américain, Chauntae Davies. La photo, qui date de 2002, aurait d’ailleurs été prise dans un aéroport portugais après un voyage dans le tristement célèbre appareil d’Epstein.

Source : zerohedge