in

Huawei domine la course mondiale à la 5G malgré la pression de Washington

Huawei

Le géant chinois Huawei a obtenu 50 contrats 5G en dehors du marché national, selon le dirigeant de l’entreprise, Ding Yun. C’est un gain de près de 50% sur le nombre de contrats annoncés en février, a déclaré l’exécutif lors d’un sommet mardi avant le lancement du MWC19 Shanghai (le plus grand événement annuel du secteur en Asie).

«Huawei va bien, nous devons nous assurer de la continuité de nos activités, non pas en nous fiant aux stocks, mais en investissant dans nos technologies de base allant des jeux de puces aux modules en passant par le système d’exploitation», a déclaré Ding cité par le Global Times. journal.

Lire aussi : LE PATRON DE HUAWEI OFFICIALISE L’ARRIVÉE DE SON PROPRE SYSTÈME D’EXPLOITATION

Il a ajouté: “Actuellement, les deux tiers des réseaux mondiaux 5G  sont fournis Huawei.”

La société vient de lancer son réseau 5G en Arabie saoudite, a déclaré Ren Zhengfei.

La société basée à Shenzhen a été accusée par les États-Unis d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois. Il était interdit de faire affaire avec des sociétés américaines .

Depuis l’année dernière, l’administration Trump a fait pression sur ses alliés pour interdire à Huawei le déploiement de la 5G. Certains pays comme l’Australie et le Japon l’ont interdit aussi.

Tandis que d’autres, dont l’Inde, n’ont pas encore pris de décision à l’autorisation du  5G. Le Royaume-Uni et l’Espagne ont déjà lancé des réseaux commerciaux 5G reposant Huawei.

Lire aussi : LA CHINE S’APPRÊTE À BANNIR APPLE EN REPRÉSAILLES AU SCANDALE HUAWEI

 

Avatar

Written by Lerebelle

Lerebelle est un auteur indépendant, qui essaie d'apporter les infos les plus intéressantes de la semaine , mais qui souhaite aussi garder son anonymat .
Merci pour votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trump «Je m’en fous des Européens»

Facebook fournira à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux sur internet