Eric Zemmour a commenté hier soir sur Cnews la gifle donné au Président, et le moins que l’on puisse dire c’est que son avis a énormément tranché avec le discours ambiant:

“Gifler le président, c’est évidemment gifler l’incarnation de la France, c’est absolument inqualifiable, scandaleux, impardonnable, etc. C’est d’ailleurs voulu. On veut à la fois humilier le président de la République et donc humilier tout le pays puisqu’il est l’incarnation du pays donc moi je considère qu’il n’y a aucune excuse.

Mais il faut essayer de comprendre ce qui est arrivé, pourquoi on arrive à gifler un Président de la République. Je pense qu’Emmanuel Macron n’est pas innocent dans cette histoire et qu’il a sa part de responsabilité. Je pense qu’on ne gifle pas quelqu’un qui est sacré et qui est respecté.

«Il a lui-même désacralisé la fonction, il n’a lui-même pas respecté sa fonction», a affirmé Eric Zemmour, en évoquant «la fête de la musique avec un groupe gay complètement ostentatoire», la «fameuse photo avec deux jeunes noirs qui lui font des gestes obscènes», et «son comportement dans la rue à interpeller un jeune homme et lui-disant “moi je traverse la rue et je vous trouve du travail”».