« Il faut généraliser la troisième dose à tout le monde », plaide l’infectiologue Karine Lacombe

Karine Lacombe, infectiologue et épidémiologiste, se prononce en faveur d’une extension de la troisième dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 à l’ensemble de la population. « On est nombreux à attendre l’extension de la troisième dose au-delà des catégories à risque », a affirmé sur France Inter la cheffe de service des maladies infectieuses de l’Hôpital Saint-Antoine (AP-HP).

« Ce qui serait important, c’est d’avoir un geste fort envers la troisième dose », plaide l’infectiologue, qui rappelle que pour « les soignants, quel que soit leur âge, la troisième dose est indiquée. Les soignants ont été les tous premiers à être vaccinés dès janvier et beaucoup d’entre eux ont vu leur taux d’anticorps – alors qu’ils n’ont pas de facteur de risque particulier – baisser énormément avant cette troisième dose au bout de six mois ». Pour Karine Lacombe, « il faut généraliser cette troisième dose à tout le monde ».