in

« Il n’écoute personne » : les conseillers de Macron sont à bout

« Il entend, mais il n’écoute personne. » C’est ainsi qu’un « vieil ami » résume la situation dans Le Parisien qui évoque une ambiance « devenue délétère » à l’Élysée où les conseillers oscilleraient entre fatigue et déception. Des hommes et des femmes de l’ombre qui seraient éreintés alors que certains d’entre eux suivent Emmanuel Macron depuis 4 ans et son passage à Bercy.

Une vague de départs s’est donc mise en marche.

Le conseiller politique Stéphane Séjourné et le directeur de la communication Sylvain Fort sont les premiers à s’en aller. La liste des départs pourrait être très longue. Parmi eux, il pourrait y avoir Ismaël Emelien et Alexis Kohler même si « On n’en sait rien », confesse au Parisien un conseiller. Un grand ménage qui permettra peut-être de remotiver et de ressouder les troupes alors que selon le quotidien « au sein même du cabinet », certains conseillers ne s’adresseraient même plus la parole. « On ne peut pas vraiment parler d’équipe », s’agace un proche d’Emmanuel Macron dans Le Parisien où un macroniste fait état de « tellement de rivalités ». Une rivalité forte également entre les conseillers de la nouvelle génération et les « textoteurs du soir » où l’on retrouve François Bayrou, Richard Ferrand, Alain Minc ou encore Jacques Attali. « Il faut que chacun fasse son autocritique pour comprendre comment on l’a mené jusque-là. Quand on arrive au bord du gouffre, c’est que ça ne va pas », constate sans concession un des conseillers dans Le Parisien.
Source