Alors qu’il intervenait le 20 mai sur la chaîne américaine CNN, le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmoud Qureshi, s’est exprimé sur la situation au Proche-Orient, estimant notamment qu’Israël était en train de «perdre la guerre médiatique», malgré ses «connections».

Ce sont des gens très influents, ils contrôlent les médias

Une formule sur laquelle la présentatrice a demandé à son interlocuteur de s’expliquer. Le haut diplomate a alors déclaré que l’Etat hébreu avait les «poches pleines» [deep pockets, en anglais], précisant ainsi sa pensée : «Ce sont des gens très influents, ils contrôlent les médias.»

La présentatrice a alors rétorqué : «Je qualifierais cela de propos antisémite.» Son interlocuteur poursuit : «Eh bien, voyez-vous, ils ont beaucoup d’influence et ils bénéficient d’une importante couverture [médiatique].»