AccueilSociétéIncroyable : l’Arcom met en garde Sud Radio pour des propos climatosceptiques

Incroyable : l’Arcom met en garde Sud Radio pour des propos climatosceptiques

Published on

spot_img

Complètement délirant, il n’y a pas d’autre réaction à la lecture de cet article.

Libé se félicite de ce que Bercoff et Sud Radio se fassent gronder par l’Arcom, qui est le gendarme des pensées contraires ou alternatives au progressisme.

Quant à l’association Quotaclimat, qui a balancé l’émission et son animateur aux autorités, elle a toute sa place dans la Kommandantur actuelle. Et pourquoi pas une descente de la Gestapo dans les locaux de la radio, pour avoir émis l’idée que le Giec était peut-être une énième escroquerie des mondialistes ?
Le sous-titre du livre de Gervais : revenir à la science pour éviter la ruine…

Double ration de climatoscepticisme !

 

C’est un avertissement inédit dans le secteur des médias. L’Arcom, le gendarme de l’audiovisuel, a adressé une « mise en garde » à Sud Radio pour un motif peu commun : des propos climatosceptiques à l’antenne. Il s’agit d’une première, confirme l’autorité à Libération.

En cause, l’émission Bercoff dans tous ses états à l’occasion de la dernière session de négociations internationales sur le climat, la COP28 à Dubaï fin 2023. L’animateur André Bercoff, friand des thèses climatosceptiques, et plus largement complotistes, avait alors invité François Gervais, auteur de L’urgence climatique est un leurre (L’artilleur, 2020).

Réunie en assemblée générale le 26 mai, l’Arcom « a relevé que plusieurs déclarations venaient contredire ou minimiser le consensus scientifique existant sur le dérèglement climatique actuel, par un traitement manquant de rigueur et sans contradiction » dans la décision publiée sur son site mardi. Les passages problématiques ne sont cependant pas cités. « L’Arcom nous donne raison », s’est félicité sur Linkedin l’association Quotaclimat, qui avait saisi l’autorité. Et d’ajouter : « C’est une première étape indispensable pour réguler la qualité de l’information environnementale dans l’audiovisuel français, et aujourd’hui, nous l’avons franchie ! ».

Le 7 décembre 2023, François Gervais a par exemple raconté à l’antenne que le réchauffement climatique est « un bien » car « le froid tue beaucoup plus […] qu’un peu de chaleur ». S’il est vrai que le froid cause pour l’heure davantage de morts que la chaleur en France, cela est en train d’évoluer : « le nombre de décès attribuables aux températures les plus chaudes a doublé depuis les années 1970 », a calculé Santé publique France en 2022. La tendance va encore s’accentuer, plus ou moins en fonction de la baisse à venir des émissions de gaz à effet de serre. Une étude reprise dans le dernier rapport du Giec avertit que d’ici la fin du siècle, « près des trois quarts de la population humaine mondiale pourraient être exposés à des conditions climatiques mortelles avec des émissions futures élevées ».

Et même en cas de « fortes mesures d’atténuation », la moitié de l’humanité sera concernée.

Dans la même tirade, François Gervais insinuait également que le réchauffement du climat, actuellement à + 1,2 °C par rapport à l’ère industrielle, n’était pas lié aux activités humaines, alors que les scientifiques du Giec confirment dans leur dernier rapport que l’humanité en est « sans équivoque » la cause. « Tous les à peu près 100 000 ans, il y a une période très froide suivie d’une période plus chaude. Nous sommes au sommet de la période plus chaude. Il faut s’en féliciter ! », expliquait-il. En omettant de dire que le rythme du réchauffement actuel est bien plus rapide que lors de toutes les périodes chaudes précédentes.

Via E&R , liberation.fr

Les Derniers articles

«Attentat» contre Trump : une histoire de deux théories du complot

par Cat McGuire Dans le monde actuel de la cinquième génération, si de nombreux enquêteurs avisés...

Les J.O. sont déjà un désastre : Anne Hidalgo délire, Paris est en cage, retour du Covid…

Plus les Jeux Olympiques approchent, plus cet événement s'annonce comme une gigantesque tartuferie coûteuse...

Gims dénonce une tentative de corruption : « Bill Gates m’a proposé une somme indécente ! »

Gims a fait preuve de résistance face à la tentative de corruption de Bill...

BlackRock retire sa publicité de 2022 mettant en vedette Thomas Matthew Crooks, le tireur de Trump

BlackRock Inc., le plus grand gestionnaire de fonds au monde, a récemment retiré une...

Des articles similaires

Thomas Matthew Crooks, l’homme de 20 ans suspecté d’avoir tiré sur Donald Trump était républicain…

Le FBI a identifié le tireur ayant tenté d’assassiner Donald Trump lors d’un meeting...

Il y a de fortes chances que vous ayez besoin de vos fournitures de survie dans les prochaines années

En 2020, au début de la crainte d’une pandémie de Covid et juste avant...

🚨Trump Blessé, évacué de scène après une tentative d’assassinat lors d’un meeting en Pennsylvanie

Des coups de feu auraient été tirés lors d'un meeting de Donald Trump en...