Inde : un ministre boit un verre d’eau pour prouver qu’une rivière sacrée n’est pas polluée et finit à l’hôpital LC.

Après avoir bu de l’eau d’une rivière en Inde pour prouver sa propreté, le ministre de la région a souffert de graves maux d’estomac.

De là, il a été transporté par avion et admis à l’hôpital de Delhi.

Il voulait prouver la propreté d’une rivière sacré en Inde et a fini à l’hôpital. Deux jours après avoir bu de l’eau de Kali Bein, à Sultanpur Lodhi, le ministre en chef de la région du Pendjab, Bhagwant Mann, a ressenti, mardi, de vives douleurs à l’estomac… avant d’être transféré au centre hospitalier de Delhi.

Se plaignant de graves maux, mardi soir, il a transporté et a pris en charge dans la capitale indienne. Son transfert avait été gardé jusque-là secret par le gouvernement pour des raisons de sécurité. Mais des sources concordantes au journal The Indian Express ont assuré que son hospitalisation était directement liée à la consommation de l’eau du ruisseau.

Plus tôt, le gouvernement avait publié des photos du responsable, un verre à la main pour marquer le 22e anniversaire du nettoyage de Kali Bein. La scène est aussitôt devenue virale sur les réseaux sociaux. De retour au travail ce jeudi, le bureau du ministre a assuré que Bhagwant Mann était en bonne santé.

 

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Variole du singe : l’OMS déclenche son plus haut niveau d’alerte

La Russie frappe le port d’Odessa au lendemain de l’accord sur l’exportation des céréales