in

Interrogé sur le vaccin contre le coronavirus, Didier Raoult se montre sceptique: «Je ne sais pas si ça aura une utilité, pour un truc qui ne tue pas»

Si l’horizon d’un vaccin semble se rapprocher, beaucoup se montrent déjà sceptiques ou réticents quant à la vaccination. Interrogé par  CNews sur cette épineuse question, l’infectiologue français Didier Raoult n’a pas montré le plus grand enthousiasme sur ce futur vaccin.

« Moi je crois qu’il va falloir se mettre à l’idée que c’est rentré dans le paysage, ça disparaîtra ou ça ne disparaîtra pas, mais encore une fois, la prévision de ça, faut voir des astrologues pour ça », a déclaré l’homme de 68 ans, qui n’aime décidément pas se prononcer sur l’avenir.

Didier Raoult a, en tout cas, affiché son scepticisme quant à l’intérêt de ce vaccin. « Je ne sais pas si ça aura une utilité. Si la maladie reste ce qu’elle est maintenant, je ne sais pas qui va vouloir se faire vacciner pour un truc qui tue pas. Honnêtement ». L’adepte de l’hydroxychloroquine lui préfère une autre solution : « on s’occupe des gens, on les détecte et on les traite ».