Les législateurs israéliens ont adopté une loi qui pourrait obliger le gouvernement à imposer le port d’un bracelets de localisation pour tous les citoyens entrant dans le pays.

La loi stipule que les Israéliens qui rentrent dans le pays sans avoir été vaccinés peuvent s’isoler chez eux à condition d’accepter un « bracelet de la liberté », un dispositif GPS qui suivra chacun de leurs mouvements pour s’assurer qu’ils n’enfreignent pas les règles de quarantaine.

Toute personne qui n’a pas été vaccinée, ou qui a déjà eu le coronavirus et a été testée négative à deux reprises par la suite, et qui n’accepte pas le bracelet de suivi sera contrainte de subir une quarantaine dans un bâtiment contrôlé par l’armée.

Les dispositifs ont récemment été testés sur des citoyens revenant par l’aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv.

Le dispositif, qui ressemble à un bracelet , est produit par une société appelée SuperCom, qui a déjà travaillé avec les gouvernements de plusieurs pays sur des systèmes de suivi et de surveillance des prisonniers.

L’entreprise affirme que les personnes qui ont utilisé le dispositif ont fait état d' »expériences très positives et confortables » et d’un « taux de satisfaction élevé » en utilisant le bracelet de suivi.

Source : Summit.news

Traduction : Les Moutons Rebelles