in

Israël bombarde un site nucléaire iranien, une déclaration de guerre ?

D’après le New York Times, Israël  aurait saboté un site nucléaire iranien à l’aide d’explosifs.

Un responsable de services de renseignement au Moyen-Orient a déclaré au New York Times (NYT) qu’Israël était responsable de l’attaque du complexe nucléaire de Natanz du jeudi 2 juillet, en posant une puissante bombe dans un bâtiment où des centrifugeuses avancées étaient en cours de développement.

Un membre anonyme du Corps des gardiens de la révolution islamique a également certifié au quotidien qu’un explosif avait été utilisé.

Jeudi, le porte parole du Conseil suprême de la sécurité nationale, Kheyvan Khosravi, en a d’ailleurs donné un avant goût quand il a refusé de révéler l’origine de l’incident pour cause, a-t-il dit, des considérations sécuritaires.

Personne ne le sait pour l’heure mais vu la cacophonie paniquée qui règne depuis 72 heures, les yeux se tournent vers Israël.

Le général Amos Yadlin, ancien chef du secteur de renseignement de l’armée israélienne, s’est dit préoccupé quant à une possible attaque de rétorsion de l’Iran.

« Israël devra se préparer à contrer toute action militaire de l’Iran », a-t-il averti et d’ajouter : « Les Iraniens continueront-ils d’attribuer les événements à des accidents ou, comme c’est le cas actuellement, changeront de ton et dénonceront-ils les auteurs ? Cela pourrait changer largement la nature de leur réponse ».

Amos Yadlin a déclaré que si Israël était accusé par l’Iran, il devrait être préparé sur le plan opérationnel à la possibilité d’une réponse iranienne, peut-être dans l’arène cybernétique, une attaque de missile depuis la Syrie ou une attaque à l’étranger.

Par ailleurs, le ministre israélien des Affaires militaires a refusé de commenter le récent incendie dans la centrale nucléaire iranienne de Natanz.

Lors d’un entretien exclusif avec la Radio de l’armée israélienne, Benny Gantz a repris ses accusations infondées contre l’Iran, soulignant qu’Israël ne tolérerait pas un Iran nucléaire et qu’il l’empêcherait par tous les moyens possibles.

À la question de savoir si Israël était impliqué dans le récent incendie à Natanz, Benny Gantz a répondu : « Je ne peux ni rejeter ni confirmer l’implication d’Israël dans cet incident ou d’autres incidents survenus en Iran ».

Source : Press TV