in

Israël veut la guerre avec l’Iran avant les élections américaines

Les récentes séries de sabotage contre des cibles iraniennes ont été systématiquement attribué à Israël. Selon certains experts, Israël essaie de déclencher une guerre contre l’Iran pendant que Trump est encore au pouvoir.

C’était au départ un incident présenté comme mineur. L’Iran avait annoncé, qu’un « entrepôt sans matériel nucléaire » de sa centrale de Natanz, principal site d’enrichissement d’uranium du pays (tenu secret jusqu’en 2002, NDLR), avait été victime d’un « accident » sans gravité.

Celui-ci, qui n’avait provoqué que des dégâts financiers et matériels, mais aucune pollution, et n’avait pas fait de victime, n’avait pas perturbé les activités de l’usine, avait souligné Behrouz Kamalvandi, le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA).

Mitch Prothero, ancien correspondant de guerre au Moyen-Orient, écrit dans un rapport de Business Insider basé sur des sources du gouvernement israélien :

Israël est impliqué dans une campagne visant à faire pression et à provoquer l’Iran avant que le président Donald Trump ne soit démis de ses fonctions lors des élections de novembre, a déclaré à Insider un ancien fonctionnaire de la défense israélienne et un actuel fonctionnaire des services de renseignement de l’Union européenne.

L’Iran a connu des incidents hebdomadaires, notamment des explosions dans une installation de production de missiles le 22 juin, dans l’installation nucléaire de Natanz, le plus grand centre d’enrichissement de l’uranium en Iran, le 2 juillet, et dans un important chantier naval dans la ville portuaire de Bushehr, mercredi.

Les responsables israéliens admettent qu’il est « de notoriété publique » qu’ils sont derrière certaines des attaques iraniennes, mais ils ne veulent pas préciser lesquelles.

Les responsables affirment également que leur politique à l’égard de l’Iran est claire, sans confirmer ou nier la tentative d’entraîner les Etats-Unis dans une guerre.

Le rapport va plus loin :

Un ancien fonctionnaire de la défense israélienne a déclaré à Insider qu’il était de notoriété publique dans les milieux du renseignement israélien qu’au moins certains des événements survenus en Iran au cours du mois dernier étaient le fait d’opérations des services de renseignement israéliens.

« Je ne sais pas lesquels exactement et je ne vous le dirais pas de toute façon parce que le but est que les Iraniens ressentent un stress considérable en essayant de décider ce qui aurait pu être notre travail », ont-ils déclaré.

L’administration Trump a jusqu’à présent résisté à une déclenchement d’une guerre. Mais ça va être difficile pour le président « le plus pro-israélien de tous les temps » de résister à une alliance US-Israël contre l’Iran.