in

J.K Rowling accusée de transphobie pour avoir suggéré que seules les femmes peuvent avoir leurs règles

J.K. Rowling a été vivement critiquée après la publication d’un tweet jugé transphobe, dans lequel elle insinuait que seules les femmes peuvent avoir leurs règles. 

Samedi 6 juin, l’auteur de 54 ans a partagé un article sur site Devex intitulé « Opinion : créer un monde post-Covid plus égalitaire pour les personnes qui ont leurs règles ». J.K. Rowling a alors commenté : « Les personnes qui ont leurs règles. Je suis sûre qu’il existait un mot pour ça. Quelqu’un peut m’aider, Wumben ? Wimpund ? Woomud ? », faisant allusion au mot « woman », femme en anglais.

Beaucoup d’internautes sur Twitter ont immédiatement taxé les commentaires J.K. Rowling d’ »anti-trans » et de « transphobes », en ajoutant que les personnes transgenres, non binaires et non conformes au genre peuvent également avoir leurs règles. […]

« Les personnes qui ont leurs règles ». Je suis sûre qu’on avait un mot pour désigner ces personnes, avant. Que quelqu’un m’aide. Fammes ? Fommes ? Fimmes ?

 

RTL