«J’ai sauvé l’économie française» : Bruno Le Maire ose tout, c’est à ça qu’on le reconnait

Dans un contexte économique très tendu, marqué par la récente dégradation de la note de la France par l’agence S&P, le ministre Bruno Le Maire a tenu à défendre son bilan, en des termes pour le moins osés…

Selon le Mozart de l’économie, les inquiétudes des agences de notation seraient principalement dues à la fragmentation de la vie politique française, et donc au manque de soutien dont bénéficierait le gouvernement. Une manière habile de rejeter la responsabilité sur les épaules de l’opposition.

Le ministre a ensuite énuméré avec fierté ses nombreuses réussites : «J’ai protégé les Français, j’ai sauvé les usines, j’ai sauvé les restaurateurs, j’ai sauvé les hôteliers, j’ai sauvé le monde de l’événementiel, j’ai sauvé des emplois, des compétences, la filière aéronautique». Et ce, tout en trouvant le temps d’écrire deux livres érotiques et de mettre à genoux l’économie russe, bien entendu.

Cependant, cette vision idyllique de la situation économique française contraste fortement avec la réalité vécue par de nombreux citoyens et entreprises. Les PME peinent à survivre, les Français sont de plus en plus nombreux à avoir froid en hiver et à sauter des repas.

source : Le Média en 4-4-2

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
KC
KC
16 jours il y a

Un abrutie devant une moyenne de 500 000 téléspectateurs qui plus est , et incapable de traduire des hectares en mètres carrés ? Je reconfirme c’est un gros con comme l’autre Mozart de la finance ! Il faut éradiquer tous ces cloportes .

Éric Clapton

Éric Clapton : « C’est l’AIPAC, c’est le lobby. Israël dirige le spectacle. Israël dirige le monde. »

La Chine menace l’OTAN: « Nous écraserons quiconque tente de s’immiscer dans les affaires intérieures de la Chine et de Taïwan. »