in

Jair Bolsonaro confond un nain avec un enfant et le porte sur son épaule [VIDEO]

Une bourde du Président brésilien n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux. Lors d’un bain de foule aux abords d’une centrale thermoélectrique, il a voulu porter un enfant devant les caméras. Au bout de quelques secondes, il s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un homme de petite taille et l’a remis au sol.

Le lundi 17 août, Jair Bolsonaro s’est rendu à Aracaju, dans l’État du Sergipe dans le nord-est du pays, pour y visiter une centrale thermoélectrique. Entouré d’une bonne dizaine de personnes, il a soulevé ce qu’il pensait être un enfant, un geste destiné à démontrer sa proximité avec le peuple. Il s’agissait toutefois d’une personne de petite taille.

La vidéo datée du 19 août a été repérée par le quotidien brésilien A Tarde et rapportée par RTL. Elle montre un homme nain en blazer, visiblement fier d’être porté par le Président brésilien. Une femme s’adresse alors à ce dernier, lui demandant s’il s’agit d’un enfant sur son épaule. Il tourne alors la tête, se rend compte de sa méprise et dépose l’homme à terre avant de partir sans dire un mot.

Visionné plus de 2,4 millions de fois, l’extrait a provoqué l’hilarité de nombreux Brésiliens. Certains estiment cependant que le Président connaissait la particularité de la personne qu’il portait, et voulait ainsi faire une blague.

Le coronavirus au Brésil

D’autres ont souligné un non-respect évident des distanciations sociales et l’absence de masque chez M.Bolsonaro, alors qu’il avait lui-même été testé positif au Covid-19 un mois plus tôt. De plus, le Brésil est toujours l’un des pays les plus touchés par l’épidémie, avec plus de 112.000 morts et 3,5 millions de cas selon les données du 21 août.

Le Président brésilien a longtemps minimisé la gravité du virus, se heurtant aux gouverneurs des États qui eux souhaitaient davantage de mesures restrictives afin de limiter la propagation de l’épidémie. Début juillet, il avait utilisé son droit de veto pour retirer plusieurs articles à la nouvelle loi sur le port du masque dans les lieux publics, le rendant non-obligatoire notamment dans les commerces et les lieux de culte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0