« Je ne suis pas antivax, je suis anti-ce-vax » : Akhenaton d’IAM refuse toujours le vaccin anti-Covid

Dans une interview à « Voici », le rappeur du groupe IAM, hospitalisé l’été dernier après avoir été testé positif, confirme qu’il ne souhaite pas se faire vacciner contre le Covid-19.

Le vaccin ne passera pas par lui. Leader du groupe marseillais IAM, Akhenaton, de son vrai nom Philippe Fragione, a contracté le Covid-19 l’été dernier, entraînant sa brève hospitalisation « pour une gêne respiratoire ». Interrogé en septembre sur France 2, il avait toutefois démenti avoir été admis en réanimation, comme certains médias l’avaient laissé entendre.Akhenaton expliquait également ne pas vouloir se faire vacciner. « Pour être antivax, il faut déjà voir un vaccin« , arguait Akhenaton. « Et aujourd’hui la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin mais comme une thérapie génique« , expliquait-il, reprenant une théorie très répandue chez les opposants au vaccin contre le Covid-19.Interrogé ce vendredi dans Voici, le rappeur de 53 ans confirme qu’il refuse la piqûre, quand bien même le Parlement vient d’adopter le projet de loi sur le pass vaccinal. « Je ne vais pas me faire vacciner alors que je suis immunisé« , argue-t-il. « Je ne suis pas antivax, je suis anti-ce-vax », lâche Akhenaton. « Je ferais celui de l’Institut Pasteur si c’était possible. Je préfère écouter la société civile que les hommes politiques professionnels qui sont dans un star game encore pire que les autres. »

Le rappeur a-t-il eu peur lorsqu’il passé quatre heures sous oxygène l’été dernier ? « Mon soi-disant passage en réanimation a fait plus de bruit que nos albums« , regrette-t-il surtout. « Ça me dérange. Si j’avais dû être intubé, je m’y serais opposé. J’ai assez vécu. »

Source

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Marie-Estelle Dupont : « La citoyenneté selon Emmanuel Macron, c’est trois mois et une dose »

Blachier, Hanouna et Castaldi ne vaccineront pas leurs enfants, Gilles Verdez regrette de l’avoir fait pour sa fille