Éborgné par un tir de LBD en janvier dernier, dans les premiers mois de la crise des gilets jaunes, Jérôme Rodrigues s’est joint ce samedi au cortège de manifestants s’opposant à la réforme des retraites.