in

Julian Assange dit à la cour qu’il est «incapable de penser» en raison de son traitement en prison

Julian Assange

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, a comparu devant un tribunal de Londres cette semaine contre son extradition imminente vers les États-Unis, alors que des groupes de partisans se rassemblaient à l’extérieur pour protester contre son incarcération.

Assange a plaidé devant la juge de district Vanessa Baraitser, arguant que ses accusations devaient être considérées comme une « infraction politique », une désignation qui empêcherait son extradition.

Dans son témoignage à la cour, Assange a déclaré qu’il ne pouvait pas penser correctement en raison de son traitement en prison.

«Je ne peux faire aucune recherche en prison, je ne peux accéder à aucun de mes écrits, c’est très difficile de faire quoi que ce soit», a-t-il déclaré.

« Ce qui se passe ici n’est pas équitable », at-il ajouté.

Assange comparaît en personne devant la justice britannique, des Gilets jaunes répondent présent

Son avocat, Mark Summers, cr, a qualifié les accusations portées contre Assange de « volonté concertée et avouée d’intensifier la guerre contre les lanceurs d’alerte .

Notre cas est qu’il s’agit d’une attaque politique visant à signaler aux journalistes les conséquences de la publication d’informations [classifiées] ».

Summers a également noté que des preuves avaient été révélées que la société de sécurité espagnole Undercover Global espionnait Assange pour les États-Unis.

«L’État américain s’est activement impliqué dans les discussions privilégiées entre Assange et ses avocats», a déclaré Summers, citant des preuves qu’Assange avait fait suivre toutes ses communications au cours des dernières années. Il a même mentionné «des hommes cagoulés qui se sont introduits dans les bureaux d’avocats».

Julian Assange meurt à petit feu en ce moment dans l’indifférence

On craint également que son état de santé ne se détériore pendant sa détention. Au cours de l’audience de cette semaine, il est apparu mince, pâle et en mauvais état. Il aurait même eu du mal à se rappeler son anniversaire quand le tribunal lui a demandé .

L’avocat Greg Barns, qui est l’un des conseillers australiens d’Assange, a déclaré à la radio ABC qu’il était actuellement impossible pour le lanceur d’alerte de constituer une défense juridique dans ces conditions.

Julian Assange Denied Delay

Wikileaks founder Julian Assange wanted more time to fight a legal move to extradite him to the US, but a magistrate in the UK has knocked that back.

Publiée par 10 News First sur Lundi 21 octobre 2019

Source : anonhq

Traduction : Les Moutons Rebelles

Des internautes détournent une publicité de préservatif mettant en scène Macron

Rouen : 53 policiers intoxiqués à cause d’une gestion catastrophique de l’incendie