La Bourse de Moscou suspend officiellement toutes les transactions en dollars américains et en euros

En réponse à une nouvelle série de sanctions à l’encontre du pays des BRICS, la bourse russe de Moscou a suspendu toutes les transactions en dollars américains et en euros. La principale place financière du pays assurant la présidence des BRICS en 2024 a également déclaré que les échanges d’actions et les transactions sur le marché monétaire dans ces deux monnaies cesseraient également.

La suspension a été mise en œuvre suite aux nouvelles sanctions financières imposées à la Russie par le département du Trésor des États-Unis. Plus précisément, l’agence a sanctionné plus de 300 entités, tout en précisant dans un récent communiqué de presse qu’elle vise de manière générale l’infrastructure financière fondamentale du pays.

La bourse de Moscou interrompt les transactions en dollars et en euros après les nouvelles sanctions américaines

L’alliance économique des BRICS n’a pas hésité à déployer des efforts pour dédollariser l’économie mondiale. Toutefois, cet objectif découle de la militarisation et de la politisation accrues des monnaies occidentales.

En effet, la bourse de Moscou, nation des BRICS, a interrompu les transactions en dollars américains et en euros après que le département du Trésor américain a annoncé de nouvelles sanctions mercredi. En effet, la principale bourse du pays avait prévenu de l’arrêt des transactions. Plus précisément, elle cesserait les transactions en devises étrangères si de nouvelles sanctions étaient mises en œuvre. La bourse russe a été contrainte de tenir sa promesse aujourd’hui.

Lire aussi :

Selon le Kremlin, la France est « prête » à « participer directement » au conflit russo-ukrainien

1 COMMENTAIRE

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fabien
Fabien
1 mois il y a

Moi j’aimerais bien que Poutine « vise » les infrastructures militaires et économiques de ce pays de nazis !

Lire aussi

Les derniers articles