in

La Chine accuse désormais l’Espagne d’avoir propagé le coronavirus

La Chine accuse désormais l’Espagne d’avoir propagé le coronavirus tout en suggérant que le virus provenait d’Europe et non de Wuhan.

Pour le gouvernement chinois, les traces du virus dans les eaux usées de Barcelone en mars 2019 montrent que ce n’est pas Wuhan qui en est à l’origine.

La découverte, à Barcelone, de traces du coronavirus SARS-CoV-2 dans des échantillons d’eaux usées collectés à Barcelone le 12 mars 2019 a provoqué une déflagration jusqu’en Chine.

Wang Guangfa, Médecin spécialiste des maladies respiratoires à l’hôpital universitaire de Pékin et conseiller du gouvernement chinois, a rebondi sur ces nouvelles découvertes et a déclaré au journal britannique The Telegraph que l’Espagne est à l’origine de la pandémie et non Wuhan.

La présence des traces du coronavirus dans les eaux usées de la capitale catalane n’est toujours pas expliquée et à l’heure où l’OMS prévoit de se rendre en Chine pour faire la lumière sur l’origine de la maladie.

Wuhan ou Barcelone , pour l’OMS l’urgence est désormais d’éclaircir le point de départ de la pandémie. « Nous pourrons mieux lutter contre le virus  quand nous saurons tout à son sujet, y compris comment il a commencé », a reconnu le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.