La Chine a accusé vendredi les États-Unis d’ignorer les souffrances des musulmans après que Washington a bloqué une réunion prévue du Conseil de sécurité de l’ONU visant à résoudre un conflit qui s’intensifie entre Israël et les Palestiniens.

Les États-Unis, le bouclier diplomatique d’Israël à l’ONU, ont bloqué une session de vendredi initialement prévue malgré la violence en cours – mais ont finalement accepté de la déplacer à dimanche, ont déclaré des diplomates.

Devant la presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a estimé que Washington s’opposait ainsi, à lui seul, à la volonté de la communauté internationale. «Les États-Unis répètent qu’ils se préoccupent des droits des musulmans (…) mais ils ignorent la souffrance des Palestiniens», a martelé Hua Chunying.

La porte-parole chinoise a fait le rapprochement avec l’intérêt porté par Washington aux Ouïghours, une ethnie musulmane du nord-ouest de la Chine qui selon des organisations de défense des droits de l’Homme subit la répression de Pékin. «Les États-Unis devraient se rendre compte que la vie des Palestiniens est tout aussi précieuse», a-t-elle tonné.

Macron condamne « fermement » les tirs revendiqués par le Hamas

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi  » ignorer la souffrance  » est-il entre guillemets ?
    Se souvenir de la Nakba n’est pas inutile…

Comments are closed.