La Chine annonce un exercice militaire au large de Taïwan avant une possible visite de Nancy Pelosi

La Chine a annoncé l’organisation ce samedi d’un exercice militaire dans le détroit de Taïwan. Les manœuvres seront toutefois limitées en superficie et auront lieu à proximité immédiate des côtes chinoises.

La Chine estime que Taïwan, une île peuplée d’environ 23 millions d’habitants, est l’une de ses provinces, qu’elle n’a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise (1949). Opposé à toute initiative donnant aux autorités taïwanaises une légitimité internationale, Pékin est vent debout contre tout contact officiel entre Taïwan et d’autres pays.

Or, si des responsables américains se rendent fréquemment dans cette île, la Chine juge qu’une visite de Nancy Pelosi, l’un des plus hauts personnages de l’État américain, serait une provocation majeure. Dans ce contexte, les autorités chinoises chargées de la sûreté maritime ont fait savoir qu’un « exercice militaire » serait organisé samedi au large de l’île de Pingtan, située en face de Taïwan.

« Des tirs à munitions réelles seront effectués et toute entrée dans ces eaux sera interdite », précise l’État chinois. Nancy Pelosi n’est pas mentionnée dans le communiqué. Mais Pékin menace depuis plusieurs jours de « conséquences » si elle mène à bien son projet de déplacement.

Lire l’article entier sur sudouest.fr

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un tribunal italien ordonne l’analyse des vaccins à ARN messager

Victoire historique aux Etats-Unis : « NorthShore » paiera 10 337 500 $ pour indemniser les soignants suspendus