in

La Chine classe désormais les chiens comme des animaux de compagnie et non plus comme du simple bétail pouvant être mangé

En Chine, les chiens sont considérés comme du bétail, des animaux susceptibles d’être élevés pour des raisons alimentaires et médicales, pour leur fourrure ou leur pelage, ou pour des besoins militaires et sportifs, or la viande de chien reste un met de choix dans de nombreuses régions chinoises.

Selon la Humane Society International, dix millions de chiens sont tués chaque année en Chine pour leur viande. Sa consommation est toutefois de plus en plus décriée et Shenzhen est devenue la première ville à l’interdire le mois dernier.

La Chine exclut les chiens de la liste des animaux comestibles

« Avec les progrès de la civilisation humaine et la préoccupation du public pour la protection des animaux, les chiens sont passés du statut d’animaux domestiques traditionnels à celui d’animaux de compagnie. Ils ne sont généralement pas considérés comme du bétail dans le monde, ils ne seront donc plus considérés comme du bétail en Chine », dit le ministère de l’Agriculture dans ses projets de directives publiés mercredi.