in

La Chine qualifie les États-Unis de «plus grand empire de hackers» au monde

Un représentant du ministère chinois des Affaires étrangères a reproché aux États-Unis d’avoir mis en place la plus grande surveillance mondiale. Il réagissait ainsi aux accusations du procureur général américain William Barr, lequel a évoqué une coopération entre Apple et la Russie et la Chine pour surveiller leurs citoyens respectifs.

De nouvelles tensions sont apparues entre Washington et Pékin, cette fois autour de la surveillance de la population. Le procureur général des États-Unis William Barr a évoqué une intention de surveillance massive de la part de la Russie et de la Chine sur leurs propres citoyens grâce à Apple. Un représentant officiel du ministère chinois des Affaires étrangères a réagi ce mardi 19 mai.

«En fait, ce sont les États-Unis qui mènent la plus grande surveillance mondiale et le plus grand vol de données sur le réseau, c’est le plus grand empire de hackers au monde», a déclaré le diplomate.

Il a rappelé que Pékin exhorte les États-Unis à se conformer aux résolutions des Nations unies sur le droit à la vie privée à l’ère numérique et à mettre immédiatement fin à la surveillance mondiale à grande échelle sur Internet».

«Nous appelons également les responsables américains à mettre fin à leur diffamation envers la Chine», a-t-il ajouté.