« La crise sanitaire n’est pas derrière nous, très clairement, nous allons vivre pendant encore plusieurs mois avec le virus », a averti ce mercredi 11 août Emmanuel Macron en alertant sur la « situation dramatique » en Guadeloupe et Martinique.

« L’objectif que je vais vous fixer est très simple : c’est la vaccination de tous les Français qui peuvent être vaccinés », a dit le chef de l’Etat en ouvrant un conseil de défense sanitaire en visioconférence depuis le fort de Brégançon (Var).

« Il faut tenir au moins la cible des 50 millions de vaccinés à la fin du mois d’août », a-t-il insisté. « Nous sommes en bonne voie », puisque « 37,8 millions de Français » sont déjà complètement vaccinés.

Pass sanitaire

Le pass sanitaire, « c’était cela ou la fermeture du pays, ou de nouveaux couvre-feu, confinements, de nouvelles fermetures comme on commence à le faire aux Antilles», dit Emmanuel Macron.

Il a appelé les gérants de ces lieux à faire preuve de civisme en rappelant que l’Etat les a aidés pendant les périodes de fermeture. «Que chacun se souvienne que quand il n’y avait plus de chiffre d’affaires du tout à cause de l’épidémie, c’est bien l’argent public qui a permis de rémunérer les responsables de ces lieux. Il est donc légitime de demander une part de responsabilité», a-t-il insisté.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici