« La gênance », « la honte internationale »: la gauche très critique envers Macron et son affection pour Mbappé

Les gestes de proximité du président avec le joueur de l’équipe de France ont suscité de nombreuses moqueries. L’attaquant lui-même a semblé très mal à l’aise face à cette démonstration d’affection.

Une séquence pour soutenir Kylian Mbappé qui tourne à la gêne. Après la défaite de la France contre l’Argentine ce dimanche soir, Emmanuel Macron est descendu sur le terrain pour consoler l’attaquant français qui a, lui, esquivé. De quoi offrir un boulevard à la gauche qui ne s’est pas privée de commenter ce moment.

Alors que le joueur était manifestement sonné, accroupi sur le terrain quelques minutes après le coup de sifflet final, le président lui a glissé quelques mots à l’oreille, avant de lui ébouriffer les cheveux et de lui prendre le bras. Le jeune homme est alors apparu mal à l’aise, se levant pour mettre fin à la conversation.

« Inopportun et malaisant »

La députée écologiste Sandrine Rousseau a évoqué « la gênance » du chef de l’État. Le patron des socialistes Olivier Faure y voit, lui, un moment « inopportun et malaisant ».

Macron, comme l’acteur de « The Office » pour Obono

Danièle Obono a comparer le président à Michael Scott, l’anti-héros de la série The Office. Dans ce show télévisé, le comédien Steve Carell interprète un patron à l’égo surdimensionné, à la recherche perpétuelle de l’amour de ses employés.

Sourcebfmtv