La Hongrie décrète l’état d’urgence à cause de la guerre en Ukraine à partir de minuit

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré l’état d’urgence immédiatement après la prestation de serment de son nouveau gouvernement mardi.

Selon M. Orban, l’état d’urgence permettra au gouvernement d’utiliser « tous les outils de l’Etat » et de « réagir immédiatement » au conflit en cours en Ukraine.

« Le monde est au bord d’une crise économique », a-t-il dit, affirmant une nouvelle fois que la Hongrie doit rester en dehors du conflit russo-ukrainien et que le gouvernement doit protéger la sécurité financière des familles.

Plus tôt dans la journée, le Parlement hongrois a modifié la Constitution du pays afin de permettre au gouvernement d’introduire un ordre juridique spécial et de déclarer l’état d’urgence en cas de conflit armé, de guerre ou de catastrophe humanitaire dans un pays voisin.

Le nouveau texte a été approuvé par 136 voix contre 36.

La Constitution amendée permet au gouvernement hongrois de suspendre certaines lois ou de déroger à leurs dispositions pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens, ainsi que la stabilité de l’économie nationale.

En cas de recours, la Cour constitutionnelle devra examiner les mesures prises par le gouvernement.

Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM

Didier Raoult sur Big Pharma : « Honnêtement, 90 ou 99% des médicaments mis sur le marché depuis 20 ans ne servent strictement à rien ! »