La lettre de Ben Laden devient « virale » 21 ans plus tard

lettre de Ben Laden

Avec ce qui se passe à Gaza, beaucoup d’américains s’intéressent à la lettre de Ben Laden: « Letter to America », au point que le site du The Guardian supprime le document de son site alors qu’il était là depuis des décennies.

La lettre de Ben Laden datant de 2002, écrite par le terroriste Oussama Ben Laden, a suscité un regain d’intérêt. Des créateurs de contenu sur Tiktok s’emploient à reprendre et à analyser son contenu, axé sur des critiques envers Israël. Suite à cette récente viralité, le Guardian, a pris la décision de retirer la lettre de son site, invoquant un manque de contextualisation. Cette initiative a semé la confusion parmi les internautes, qui accusent désormais le média de pratiquer la censure.

lettre de Ben Laden

Le Guardian a informé le TIME par Email le 16 novembre qu’après que la lettre de Ben Laden ait été largement partagée sur les réseaux sociaux sans le contexte complet, « nous avons décidé de la retirer et de rediriger les lecteurs vers l’article d’actualité qui l’a initialement contextualisée ».

Le contenu de la lettre de Ben Laden ?

Dans « Lettre à l’Amérique », Ben Laden développe assure que «la création d’Israël est un des plus grands crimes» qui « doit être effacé». Selon lui, les États-Unis, en tant qu’alliés, sont responsables de l’oppression subie par le peuple palestinien.

La lettre accuse les États-Unis d’hypocrisie en permettant à Israël d’occuper les territoires palestiniens depuis des décennies en violation du droit des Nations unies et en enfreignant sa propre loi en emprisonnant des personnes à Guantanamo Bay sans inculpation ni procès.

Critique du financement des guerres : Ben Laden affirme que les contribuables américains financent les guerres en Afghanistan et en Irak, soulignant que le peuple américain a la capacité et le choix de refuser les politiques de leur gouvernement.

Défauts environnementaux : La lettre critique également les États-Unis pour ne pas avoir signé le Protocole de Kyoto, un accord visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 

Lire aussi : Alexandre Douguine : Ma vision du nouvel ordre mondial et de la guerre de Gaza

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jacques Attali

Jacques Attali : « Netanyahu est un criminel de guerre complice du Hamas »

Israël a menti : L’hôpital Al-Shifa de Gaza ne contenait ni les prisonniers israéliens ni le quartier général du Hamas