in

La Mongolie a mis en quarantaine une région près de la frontière avec la Russie après avoir identifié 2 cas de peste noire

La Mongolie a mis en quarantaine sa région occidentale près de la frontière avec la Russie après avoir identifié deux cas suspects de peste noire liés à la consommation de viande de marmotte, ont indiqué mercredi les responsables de la santé.

Les tests de laboratoire ont confirmé que deux personnes non identifiées avaient contracté la « peste de la marmotte » dans la région de Khovd, a déclaré le Centre national mongol pour les maladies zoonotiques (NCZD) dans un communiqué.

Le NCZD a déclaré qu’il avait décidé de mettre en quarantaine la capitale provinciale et l’un des districts de la région, à environ 500 kilomètres au sud des républiques de Tyva et d’Altaï, dans le sud de la Sibérie.

Les véhicules sont temporairement interdits d’entrée dans la région, a déclaré l’agence de presse publique TASS, citant les médias mongols.

La peste noire fut propagée par les Mongols au moyen-âge lors du siège de la ville génoise de Caffa en Crimée. Les marchands ont propagé la peste à Constantinople et puis en Europe, ainsi que dans le monde musulman.