in

La peau de 2 docteurs chinois ayant survécu au coronavirus à Wuhan est devenue noire

La peau de 2 docteurs chinois ayant survécu au COVID19 à Wuhan est devenue noire. Ce phénomène rare a été observé chez d’autres patients gravement malades du COVIDー19, selon la Chine.

Les docteurs Yi Fan et Hu Weifeng sont sortis des soins intensifs. Après deux mois de traitement, ils ont vu leur peau changer de couleurs.

Le Dr Hu Weifeng est cloué au lit depuis 99 jours source: Beijing Satellite TV

Le Dr Yi, cardiologue, et le Dr Hu, urologue, ont été infecté par le Covid-19 le 18 janvier après avoir traité des patients atteints du virus mortel dans la ville de Wuhan – tristement célèbre pour être l’épicentre original du coronavirus.

Le média chinois « CCTV« , a rapporté qu’ils ont reçu un traitement à l’hôpital pulmonaire de Wuhan, comprenant l’utilisation d’un appareil de pontage cœur-poumon.

Ils ont été traités avec l’oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO), un équipement qui délivre de l’oxygène dans le sang. C’est une technique de circulation extracorporelle offrant une assistance à la fois cardiaque et respiratoire à des patients dont le cœur et/ou les poumons ne sont pas capable d’assurer un échange gazeux compatible avec la vie.

ECMO

Le Dr Yi a dit qu’il pouvait « bouger » dans son lit normalement, mais qu’il avait encore du mal à marcher de façon autonome.

Yi a avoué que l’épreuve de la lutte contre cette maladie mortelle l’avait traumatisé.

Il a déclaré à un journaliste : « Lorsque j’ai pris conscience de mon état, j’ai eu peur. Je faisais souvent des cauchemars ».

Il a dit qu’il essayait de surmonter l’obstacle psychologique. Il a ajouté que les médecins le réconfortaient souvent.

Dr Yi
Dr Hu

Song Jianxin, expert en maladies infectieuses à l’université de science et de technologie de Huazhong, a déclaré que les organes des hommes avaient été endommagés pendant la bataille pour leur sauver la vie.

Pour faire simple, il s’agirait d’un possible symptôme lorsque le foie est fortement/longtemps touché (ces 2 médecins sont restés ~2 mois à l’hôpital).

Une fonction hépatique anormale (causée par le virus et/ou le traitement administré) a pu entraîner une pigmentation de la peau, car il peut notamment y avoir une augmentation de la quantité de fer dans le sang (il n’est plus métabolisé/stocké correctement par le foie).

Mais cela ne concerne pas forcément la totalité du corps. Ils ont aussi la peau qui pèle et/ou des gerçures.

Si le foie réussi à récupérer, leur teint devrait pouvoir (normalement) redevenir comme avant. (FAKE Investigation)

Source :Dailymail /Thesun