La « Première ministre » annonce la nomination d’un « ambassadeur aux droits LGBT+ »

La Première ministre a prévenu : « La bataille des mentalités n’est pas encore gagnée. » Élisabeth Borne a annoncé jeudi 4 août qu’un « ambassadeur aux droits LGBT+ » serait nommé « avant la fin de l’année » et qu’un fonds de 3 millions d’euros serait créé pour financer de nouveaux centres LGBT+.

La cheffe du gouvernement s’est exprimée lors d’une visite du centre LGBT+ d’Orléans, à l’occasion du quarantième anniversaire de l’abrogation du délit d’homosexualité en France.

L’ambassadeur aux droits LGBT+ « coordonnera l’action du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour la protection contre les discriminations et la promotion des droits LGBT+ et portera la voix de la France », a détaillé Mme Borne. Il s’agira notamment de défendre « la dépénalisation universelle de l’homosexualité et de la transidentité ».

La Première ministre a par ailleurs salué « le travail exemplaire des associations et des centres LGBT+ », « points d’entrée identifiables et accessibles pour de nombreuses personnes qui ne savent pas vers qui se tourner ». L’année dernière, ces centres « ont aidé près de 6 000 personnes partout dans notre pays », a-t-elle insisté, déclarant que « la haine anti-LGBT+ continue à exclure, blesser et même parfois tuer ».

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Leave a Reply
  1. Cette raclure ne gouverne rien, elle obéit aux lobbies qui eux obéissent à la cabale … cette idiote va aller claquer du fric pour ces dégénérés … alors qu’on manque de canadairs pour combattre les incendies entre autre … voter pour de la pourriture ça donne ça et ça a le culot de se donner bonne conscience.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chili : Un immense trou de 200 mètres de profondeur apparaît soudainement et provoque l’inquiétude

Fabrice Di Vizio dézingue Jean-François Delfraissy après ses soi-disant «regrets» dans Le Parisien : «Vous êtes responsable de tragédies innombrables et affreuses!» (Vidéo)