in

La reconnaissance faciale débarque en France et vous n’y échapperez pas !

Le gouvernement français avait suscité un grand nombre de critiques avec son projet Alicem, un système de reconnaissance faciale permettant de se connecter à certains services publics en ligne. En réponse à la controverse, l’État a décidé… d’avancer sa mise en place au mois de novembre prochain.

Le programme Alicem (« Authentification en ligne certifiée sur mobile ») est une initiative lancée par le ministère de l’Intérieur et l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). L’idée est d’exploiter la reconnaissance faciale pour créer une identité numérique pour chaque citoyen disposant d’un passeport biométrique.

Reconnaissance faciale pour identification facile

Concrètement, via une application mobile (uniquement sur Android pour l’instant), l’utilisateur sera invité à prendre des photos et des vidéos de lui, sous différents angles. Ces données seront ensuite envoyées pour comparaison avec les informations du passeport biométrique.

D’après l’État, cette solution vise à simplifier l’accès aux services publics en ligne, à lutter contre le vol d’identité, à limiter l’envoi de données biométriques (qui seraient majoritairement stockées dans le téléphone et supprimées dès l’application désinstallée) et à empêcher le vol de ces mêmes données.

VIA : clubic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Lubrizol

Pour la première fois, un salarié de l’usine Lubrizol de Rouen a accepté de se confier sur la nuit de l’incendie

Les signes de radicalisation pour Castaner: ramadan, barbe, tache au front