in

La vidéo de la prochaine fausse attaque chimique en Syrie est déjà terminée, les Casques blancs ont coproduit les images

Les Casques Blancs ont tourné une nouvelle fausse vidéo d’une « attaque chimique d’Assad » à Idlib en Syrie, a déclaré le Ministère russe de la Défense. Le film, coproduit par les célèbres Casques Blancs, devrait être diffusé prochainement sur les médias sociaux.

La production du nouveau film s’est achevée mardi dans le village de Zerba, situé dans la partie de la province syrienne d’Idlib contrôlée par des militants, a déclaré le Centre Russe pour la Réconciliation des Parties en Conflit en Syrie, citant plusieurs sources indépendantes.

La vidéo, tournée par le groupe notoire des Casques Blancs en coopération avec des terroristes locaux, prétend montrer les conséquences d’une « attaque chimique » sur des civils par les troupes gouvernementales syriennes.

Selon le Ministère de la Défense, les images montrent des « sauveteurs » errant dans un épais panache de « gaz moutarde » et s’occupant des « victimes » de « l’attaque » mise en scène.

Selon l’Armée Russe, la vidéo devrait être diffusée prochainement sur les médias sociaux afin d’être reprise par les médias pro-militants du monde arabe et de l’Occident. Au cours de la guerre qui fait rage dans le pays depuis 2011, les militants ont déjà imputé au gouvernement syrien un certain nombre « d’attaques chimiques ».

Les prétendues « attaques » se produisent généralement lors des avancées rapides de l’Armée Syrienne contre les militants antigouvernementaux et les terroristes. Ces derniers jours, l’Armée Syrienne a percé les défenses djihadistes à Idlib et a rapidement libéré un territoire qui était sous le contrôle des militants depuis des années.

Le groupe des Casques Blancs, financé par le Royaume-Uni et les États-Unis, qui se présente comme une organisation humanitaire « impartiale » cherchant à sauver les civils syriens, est un chouchou des médias depuis des années. Un documentaire de Netflix sur ce groupe a même remporté un Oscar en 2016. Le groupe, cependant, a également opéré presque exclusivement dans les régions de Syrie tenues par les djihadistes, et on pense qu’il a des liens étroits avec la branche locale d’Al-Qaida. L’armée russe avait précédemment accusé le groupe de participer à des vidéos de mise en scène de fausses attaques chimiques.

source : VIDEO of fake chemical attack in Syria already complete, White Helmets co-produced footage – Moscow

traduit par Réseau International