in ,

La Ville refuse d’effacer les images de vidéosurveillance du 14-Juillet

RCAPQRXXQ601_SB_ATTENTATS NICE PROMENADE ANGLAIS.JPG
Quelques minutes après l’attentat sur la Promenade des Anglais. Photo Sébastien Botella
Cette injonction avait déjà été formulée verbalement dès le lendemain de l’attentat par des officiers de police judiciaire de la sous-direction antiterroriste auprès des personnels du centre de supervision urbain de Nice.

Les enquêteurs, après avoir procédé à l’extraction de plus de 27.000 heures de vidéosurveillance, avaient demandé à la Ville de nettoyer ses serveurs.

Raison invoquée officieusement: “éviter les fuites” et la diffusion d’images de l’attentat.

On se souvient de la vente de séquences issues de la vidéosurveillance de restaurants visés par le commando des terrasses au lendemain du 13 Novembre.

A moins qu’il y ait une autre motivation.

Source : http://www.nicematin.com/faits-divers/la-ville-refuse-deffacer-les-images-de-videosurveillance-du-14-juillet-66336

Avatar

Written by Lerebelle

Lerebelle est un auteur indépendant, qui essaie d'apporter les infos les plus intéressantes de la semaine , mais qui souhaite aussi garder son anonymat .
Merci pour votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attentat de Nice : quand la justice demande à la mairie de détruire 24 heures d’images

La France dégénère en un Etat militarisé dirigé par la peur